Accueil Présentation Contenu Galerie Répertoire Lieux Thèmes

 

Jacques Garnerin
aéronaute français
né en 1769 et mort en 1823

 

Jacques Garnerin, aéronaute français - Reproduction © Norbert Pousseur

 

JACQUES GARNERIN, le rival heureux de Lenormand, avait été témoin, à Paris, des expériences que ce dernier exécutait avec différents animaux qu'il faisait descendre en parachute du haut de son ballon. Envoyé en 1793 à l'armée du Nord, Garnerin fut fait prisonnier dans un combat d'avant-postes, à Marchiennes.
Pendant sa captivité l'expérience de Lenormand lui revint en mémoire, et il résolut de la mettre à profit pour recouvrer sa liberté, comme jadis l'avait essayé Lavin.

Voici qu'elle était cette expérience: Lavin était prisonnier et, comme tous les prisonniers, ne désirait rien tant que la liberté. Il réussit à se procurer un parapluie, dont il attacha fortement les bords au manche; puis, un soir, profitant de la solitude et de l'obscurité, il se lança dans le vide, tenant son parapluie ouvert, et plaçant bien perpendiculairement le manche, auquel il se tenait fortement accroché. Il tomba, sans se faire aucun mal, dans le fleuve même, d'où il se tira facilement. Les geôliers de Garnerin l'empêchèrent de mettre son projet à exécution.

Rendu à la liberté (1797), Garnerin voulut expérimenter si le parachute, avec les dimensions et la forme qu'il avait calculées dans sa prison, ne pourrait pa3 être utile comme moyen de sauvetage dans les voyages aérostatiques. Il exécuta cette courageuse expérience le 22 octobre 1797.



Autre article sur Jacques Garnerin dans l'ouvrage "L'ALBUM DE LA SCIENCE"

Voir aussi l'étude de Tissandier sur les aérostats

 

Si vous voulez toute la liste des G
cliquez ici

 

 

Voir aussi le texte de Wikipedia

 

 

 

Haut de page

droits déposés
Dépôt de Copyright contre toute utilisation commerciale
des photographies, textes et/ou reproductions publiées sur ce site
Voir explications sur la page "Accueil"

Plan de site Recherches Liens e-mail