Accueil Présentation Contenu Galerie Répertoire Lieux Thèmes

 

Khaïr-Eddyn, dit Barberousse (ou Khayr ad-Din)
pacha d'Alger
né à Lesbos en 1466 et mort en 1546

 

Jules Lermina - Reproduction © Norbert Pousseur

 


Barberousse (Khaïr-Eddyn, que nous appelons Hariadan),
son frère, qui lui succéda, n’eut pas une moins grande renommée.

— Il reconnut la suzeraineté de la Porte, appela les Turcs à Alger, et fut amiral de Soliman Le célèbre Doria lui disputa l’empire de la Méditerranée. Hariadan vainquit, dans les eaux de Candie, la flotte chrétienne, forte de 300 voiles. — Dans une de ses courses en Italie, il faillit enlever la belle Julie de Gonzague, qui, surprise à Fondi, n’échappa qu’en s’enfuyant la nuit, presque nue, au triste honneur d’aller orner le harem de Soliman. Plus heureux que son frère aîné, Hariadan mourut dans son lit à l’âge de soixante-dix ans.

- On a publié en 1781 une Vie de ce roi-corsaire, où l’on cherche à prouver qu’il était d’origine française, gentilhomme de Saintonge, et de la famille d’Authon.



.

Extrait d'un article de 1831 d'Abel Hugo (le frère de Victor Hugo)


Cette page vient compléter celles sur l'histoire d'Alger et sur sa Wilaya (1883)
et l'Algérie en 1183, dans un site du même auteur

 

Si vous voulez toute la liste des B
cliquez ici

 

 

Voir aussi l'article de Wikipedia

 

 

 

Haut de page

droits déposés
Dépôt de Copyright contre toute utilisation commerciale
des photographies, textes et/ou reproductions publiées sur ce site
Voir explications sur la page "Accueil"

Plan de site Recherches Liens e-mail