Accueil Présentation Contenu Galerie Répertoire Lieux Thèmes

 

Jules Simon
écrivain et sénateur
né à Lorient en 1814 et mort à Paris en 1896

 

Jules Simon - Reproduction © Norbert Pousseur
Jules Simon, photographié par Eugène Pirou

 

JULES SIMON : Jules-François-Simon Suisse (dit Jules Simon), né à Lorient en 1814. Elève de l'Ecole normale supérieure, professeur, membre de l'Académie française, secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences morales et politiques, sénateur, ancien ministre. — Principaux ouvrages: « L'Ouvrière »; « Dieu-Patrie-Liberté »; « Thiers, Guizot, Rémusat » ; « Mémoires des Autres ». — Nous sommes heureux de reproduire la belle page inédite que l'éminent écrivain nous a envoyée, et plus heureux encore des sentiments de sympathie qu'il veut bien exprimer à notre Revue.

Paris, 7 mai 1893.
Mon cher confrère,
Vous avez bien voulu me demander une page pour votre numéro de dix ans. Je vous en ai envoyé une ou deux il y  a huit ou dix jours. J'espère que vous les avez reçues. Je crains, en y pensant, d'avoir été trop long; vous ne  vouliez peut-être que cinq lignes; j'en ai  bien envoyé trente.
Dites-le moi très simplement.
Je   chercherai dans toute ma cervelle quelque belle pensée imitée de mon ami Valtour.
Vous êtes bien heureux d'avoir du succès. J'imagine que quand on réussit, on doit sentir redoubler ses forces. C'est d'ailleurs un succès bien mérité; vos Annales sont en même temps instructives et récréatives. Elles sont honnêtes par dessus le marché.
Bien cordialement à vous,

Jules Simon.

 

LA  MORALE POLITIQUE

Le pour et le contre! C'est un vieux mot. Platon sur ce mot, a fait un chef-d'œuvre le Protagoras. Abélard, sous ce titre, a écrit un gros livre, dont tout le monde connaît l'existence et dont personne n'a lu une ligne : le Sic et non.
Le scepticisme se dissimule en morale, mais il s'étale en politique. Pascal v a le haut du pavé, avec son terrible mot: Vérité en deçà des Pyrénées; erreur au-delà. Nous entendons   cette sentence sans trembler. Nous l'acceptons. Chaque parti a sa vérité qui lui est propre. Quelques-uns ont toutes les vérités à la fois. Ils s'en vantent. Ce sont des partis sans préjugés.
Vous entendez dire d'un côté: Vive notre député ! il est impartial; et de l'autre: Vive notre député ! il ne pense qu'à nous !
Il y a des députés encore meilleurs, qui ne songent qu'à eux.
Pour eux, la morale politique tient en un mot: « Enrichissons - nous ! » J'en ai connu un, et des plus huppés, qui disait de son adversaire: « Lui, un homme d'Etat ? N'en croyez rien : il est pauvre ! »

Voici une contradiction éclatante de ces dernières années. Il y a quinze ans on voulait un cabinet homogène. Le président disait, avec orgueil (ou effronterie): « Oui, mon cabinet est homogène. » Nous avons passé de là à la concentration républicaine. Je ne sais pas s'il se trouvera un concentrateur assez franc pour s'écrier: Messieurs, il y a de tout dans mon cabinet ! Autre exemple: On dit partout: « Des élections libres ! des élections libres ! Plus de pression ministérielle ! Plus de candidature officielle ! »
Hœc clarè, et ut audiât hospes...
Et on ajoute tout bas : Qui donc fera les prochaines élections? Qu'on nous donne au moins un ministre à poigne ! » Un grand ministre disait: « Ce ne sont pas des contradictions, ce sont des opinions successives. » Il se trompait. Ce sont des contradictions simultanées, et des confessions successives. L'art consiste, quand on a deux opinions divergentes, à n'en montrer qu'une à la fois, et à cacher l'autre soigneusement pour l'exhiber en temps opportun. Vous rappelez-vous ce jeune Lacédémonien qui se laissait dévorer les côtes par un renard plutôt que d'avouer qu'il l'avait volé, et qu'il le tenait caché sous sa robe ? C'est toute l'histoire de la probité politique. Il s'agit de cacher le renard. Heureusement nous allons avoir de nouvelles élections Elles étonneront le monde par leur énergique moralité.

Jules Simon.



La page de présentation des "Annales politiques et littéraires" d'où est tiré cet article

 

Si vous voulez toute la liste des S
cliquez ici

 

 

Voir aussi l'article de Wikipedia

 

 

 

Haut de page

droits déposés
Dépôt de Copyright contre toute utilisation commerciale
des photographies, textes et/ou reproductions publiées sur ce site
Voir explications sur la page "Accueil"

Plan de site Recherches Liens e-mail