Accueil Présentation Contenu Galerie Répertoire Lieux Thèmes

Calandre

Terme du Petit dictionnaire de l'habillement

 



Calandre : substantif féminin. Terme de Manufactures. C’est une machine propre pour presser les draps et les toiles, et autres étoffes, et pour les rendre polies, unies et lissées. Elle sert aussi pour y faire ces ondes qui sont sur le tabis et les mohairs. Elle est composée de deux gros rouleaux de bois, autour desquels on roule les pièces d’étoffe. On les met entre deux gros madriers de bois dur, large, épais et fort poli. Celui de dessous sert de base. Celui de dessus est mobile par le moyen d’une roue telle que celle des grues. Un câble est attaché à un tour qui compose son axe. Cette partie du dessus est d'un poids prodigieux, parfois de 50 ou 60 milliers. C’est cette pesanteur qui fait les ondes sur les étoffes qui sont autour des rouleaux, par le moyen d’une légère gravure qu'ils contiennent. On met et on ôte ces rouleaux, en inclinant un peu la machine. Ce mot vient du Latin cylindrus, parce que tout l’effet de la machine vient d’un cylindre. Borel dit que ce nom lui vient d’un petit oiseau de même nom, parce que les marques quelle imprime sont semblables à ses plumes. Les Auteurs de la basse Latinité l’ont appelée celendra. (Dic. Furetière, 1690)

 

 

Terme décrivant les machines et outils relatif aux habillements et équipements.

Retour à la liste des termes du Petit dictionnaire de l'habillement Le Petit dictionnaire de l'habillement


 

Le terme ci-dessus est l'un de ceux utilisé pour décrire, le cas échéant, le costume du personnage en illustration, provenant de l'ouvrage :
'Costumes français depuis Clovis jusqu'à nos jours', publié par A. Mifliez en 1855.


Sans mention particulière, cette définition provient des notes de cet ouvrage.

 

 

 

 

Haut de page

droits déposés
Dépôt de Copyright contre toute utilisation commerciale
des photographies, textes et/ou reproductions publiées sur ce site
Voir explications sur la page "Accueil"

Plan de site Recherches Liens e-mail