Accueil Présentation Contenu Galerie Répertoire Lieux Thèmes

 

Sophie Blanchard
aéronaute française
née en 1778, morte en 1819

 

Sophie Blanchard, aéronaute française - Reproduction © Norbert Pousseur

 

Mme BLANCHARD. — Dans cette période d'exhibitions industrielles, l'aérostation a eu ses désastres aussi bien que ses triomphes, et nous ne pouvons nous dispenser de rappeler les faits principaux qui résument la nécrologie de cet art périlleux. L'événement qui, sous ce rapport, a le plus vivement impressionné le public, est, sans contredit, la mort de Mme Blanchard.
Mme Blanchard était la veuve de l'aéronaute de ce nom. Après avoir amassé une fortune considérable dans le cours de ses innombrables ascensions, Blanchard avait tout perdu et était mort dans la misère. Cet homme, qui avait recueilli des millions, disait à sa femme, peu de temps avant sa mort: « Tu n'auras après moi, ma chère amie, d'autre ressource que de te noyer ou de te pendre ». Elle se fit aéronaute, rétablit sa fortune et périt dune mort épouvantable. Nous ne voudrions pas cependant que le récit de ces événements regrettables fit porter un jugement exagéré sur les dangers de l'aérostation. L'inexpérience, l'imprudence des aéronautes furent les seules causes de ces malheurs, qui ont été amenés surtout par l'usage des mongolfières, dont l'emploi, dans les voyages aériens, offre tant de difficultés et de périls.

 


Autre article sur Mme Balnchard dans l'ouvrage "L'ALBUM DE LA SCIENCE"

Voir aussi l'étude de Tissandier sur les aérostats

 

Si vous voulez toute la liste des B
cliquez ici

 

 

Voir aussi le texte de Wikipedia

 

 

Haut de page

droits déposés
Dépôt de Copyright contre toute utilisation commerciale
des photographies, textes et/ou reproductions publiées sur ce site
Voir explications sur la page "Accueil"

Plan de site Recherches Liens e-mail