Accueil Présentation Contenu Galerie Répertoire Lieux Thèmes

 

François de Beauvillier, Comte de St Aignan
1607 - 1687

François de Beauvillier - gravure de Daret - repro © Norbert Pousseur

FRANCOIS DE BEAUVILLIER COMTE DE ST AIGNAN Lieutenant général des armées du Roy et premier gentilhomme de la chambre de Sa Majesté, fils d'Honorat de Beauvilliers Mestre de camp général de la Cavalerie de France ; Et Jacqueline de la Grange, fille du Maréchal de Montigny ; Espousa en 1634 estant encor fort jeune, Anthoinette de Servyent ; de laquelle ayant trois fils son aisné nommé François de Beauvillier comme luy, est receu en survivance de sa charge ; En cette mesme année il commanda une compagnie de cavalerie, se signala au combat de Steimbrun en Alsace ; Et dans la fameuse retraite de Mayence en 1635 ou au combat de Vaudevranges il resta presque seul en vie de tous les commandants lorsque quatre sept chevaux François deffirent quatorze régiments de cavalerie du général Galas. Après cette mémorable action il continua son Employ jusques en 1643 et en plusieurs sièges et rencontres, acquit beaucoup de gloire. En 1644 il fut fait Mareschal de camp ; Et en cette qualité augmenta sa réputation ; En 1649 il mena au Roy à St Germain durant la première guerre civile quatre cens gentilshommes de ses amys. En 1650 il fut envoyé commander en Berry ; où avec un petit corps d'armée il soustint un an durant estant fait Lieutenant général ; tout le faix de la guerre en cette Province ; et en plusieurs actions générales et particulières il a reçu plus de vint blessures ; en 1655 estant attaqué seul par quatres hommes ; il en tua trois et mit le quatriesme en fuite ; Surquoy Messieurs du Parlement de Paris donnèrent en sa faveur un arrest authentique contre cet assassinat ; Il est en cette présente année plein de santé et de vigueur dans tous les divertissements du Roy ; Son Esprit n'estant pas moins agréable dans la paix ; que son courage estimé dans la guerre Et par son mérite et ses services, le Roy l'a honoré en cette année 1661 du gouvernement de la province de Touraine et de celuy de la ville de Chasteau de Loche, vacant par la mort de Monseigneur le Duc d'Espernon.


Retranscription du texte de la gravure originale
Présentation de l'ouvrage et des autres personnages du "Grand Siècle",
environs 150 gravures de Pierre Daret


Gravure de Pierre Daret - A Paris chez Boissevin
Griblin delineavit - Grignon sculp.

Article de Wikipédia

 

Si vous voulez toute la liste des B
cliquez ici

 

 

 

 

Haut de page

droits déposés
Dépôt de Copyright contre toute utilisation commerciale
des photographies, textes et/ou reproductions publiées sur ce site
Voir explications sur la page "Accueil"

Plan de site Recherches Liens e-mail