Accueil Présentation Contenu Galerie Répertoire Lieux Thèmes

Bernard de Saxe, duc de Weimar
1604 - 1639

Bernard de Saxe - gravure de Daret - repro © Norbert Pousseur

BERNARD DE SAXE DUC DE WEIMAR Fils de jean Duc de Saxe, et de Dorothée Princesse d'Anhalt : commença à se signaler en 1631 souz les Estandarts du Roy de Suède en Alemagne, à la défence de son camp ; contre les attaques de l'armée Impériale : commandée par le Comte de Tilly, en suite dequoy Sa Majesté luy donna une de ses armées à commander : avec laquelle il prit plusieurs places d'importance, en Franconie, Suabe, et vers le Rhin. L'an 1632 les armées Impériales commandées par le Walstin et Isolani, général des Croates ; voulant forcer la Suédoise furent deffaites par la Valeur des Suédois, souz la conduite de ce Duc. Mais surtout il fit admirer son courage dans la sanglante Bataille de Lutzen, où nonobstant sa blessure il perça trois fois les escadrons ennemis : et gagna cette mémorable journée où le Roy de Suède perdit la vie ; aussy ces belliqueuses armées Suédoise et Allemande, le choisirent unanimement pour leur Général, après la mort de ce grand Héros, tant à cause de ses grands services, que la créance qu'ils avoient en luy. L'an 1635 il s'empara de Spire, de Vorms, et couvrit l'Armée Françoise des puissantes attaques de celle de Galas Impérial. Le feu Roy Louys 13 l'ayant apellé en France pour ses mérites, luy donna le commandement de ses Armées en Allemagne en 1638, où après qu'il eut pris la possession de sa nouvelle charge, donna Bataille aux Impériaux près Rhinfeld, avec l'assistance du Duc de Rohan ; les deffit, et prit prisonniers les Généraux Savelly, Jean de Wert, et Enkenfort : qui les commandoient. Il deffit en suitte l'Armée Impériale du Général Goeutz : et l'an 1639, le Mareschal Guebriant l'ayant joint, ils assiègèrent et prirent l'importante ville de Brisac, Capitale de l'Alsace. Il fit encore d'autres beaux faits d'armes dans cette mesme province aussy bien qu'en la franche Comté. Mais estant arrivé à Neubourg il y fut pris d'une fiebvre, dont il mourut le 15 Juillet 1639, au grand regret de ceux qui cognoissoient bien sa valeur. Le feu Roy en prit le deuil et toute la Cour fort afligée de la perte d'un si eccellent Capitaine qui n'estoit qu'en sa 24e année

Retranscription du texte de la gravure originale
Présentation de l'ouvrage et des autres personnages du "Grand Siècle",
environs 150 gravures de Pierre Daret


A Paris chez Daret avec privilège du Roy 1652
Gravure de Pierre Daret
Article de Wikipédia

 

Si vous voulez toute la liste des S
cliquez ici

 

 

 

 

 

Haut de page

droits déposés
Dépôt de Copyright contre toute utilisation commerciale
des photographies, textes et/ou reproductions publiées sur ce site
Voir explications sur la page "Accueil"

Plan de site Recherches Liens e-mail