Accueil Présentation Contenu Galerie Répertoire Lieux Thèmes


Les faits mémorables des années 1524, 1527 et 1528
Mémoires pour servir à l'Histoire de France
depuis 1515

Mémoires pour servir l'Histoire de france © reproduction Norbert Pousseur

1524


Le 9. d’Août 1524. Jacques de Beaulne Seigneur de Samblancay Vicomte de Tours Conseiller Chambellan du Roy, Bailly et Gouverneur de Touraine ayant été atteint et convaincu de larcins, faussetés abus et malversations fut condamné à être pendu et étranglé à Montfaucon, et le Lundi 12  la sentence exécutée, Me. Jean Maillard Lieutenant criminel à ce faire commis, et le Sr. de Gonais confesseur, Chantereau Docteur Prieur des Augustin, furent attachés au gibet ces deux vers.

Viscosas quicumque manus ad furta paratis,
Hujus vos memores convenit esse loci.

Aux mêmes Trésoriers furent adressés les vers suivants.

0 Trésoriers amasseurs de deniers,
Vous et vos clercs, si n'êtes gros âniers
Bien retenir devés ce quolibet,
Que pareil bruit avez, que les Meuniers
Car pour larcin un de ces jours derniers
Vôtre guidon fut pendu au gibet.

Ce guidon des voleurs avait fait faire son tombeau sur lequel Bèze composa ces vers :

Hunc sibi Belnensis tumulum, quem cernis inanem,
Struxcrat, invidit cui laqueus titulum.
Debuerat certe fors omnibus ut foret aequa,
Tardius hic fieri, vel prius ille mori.

En la même année le Chevalier Bayard fut tué comme on sait, il était si renommé entre les Espagnols que faisant allusion à son nom ils disaient qu'il y avait en France plus de griffons que de Bayards.

Pierre du Terrail Chevalier Bayard, né sur la fin de l’année 1469 suivant le Supplément de Claude Expilly et mort en 1524, ainsi l’Épitaphe mis sous le buste de ce Chevalier dans le chœur des Minimes de la Plaigne‑les‑Grenoble, ne marque pas bien son âge puisqu’il le fait âge de 48 ans et qu’il en devait avoir 55.

1527

.

En 1527. Charles de Bourbon comme il entrait victorieux dans Rome par la porte, fut blessé à mort d’un coup de fauconneau, la ville ayant été prise d’assaut par ses gens, duquel coup étant tombé, il dit :

Compagnon je suis mort, jette vitement ton manteau sur moi, afin qu’on ne me reconnaisse, et que ma mort soit cause de faire perdre le cœur au soldat.

Unum Borbonio votum fuit arma ferenti
Vincere vel morier, donat utrumque Deus
.

 

1528

En 1528  Odet de Foix de Lautre et Pierre de Navarre moururent en Italie, Ferdinand Consalve par une générosité chrétienne ou guerrière leur fit dresser des tombeaux à Naples avec ces épitaphes ;

Pour Odet de Foix

Fuxio Odetto Lautreccho
Consalvus Ferdinandus Ludovici filius,
Magni Consalvi nepos
Cum ejus ossa quamvis hostis
In avito sacello ut belli fortuna tulerat, comperisset,
Humanarum miseriarum memor
Gallo Duci Hispanus Princeps, P
.

Pour Pierre Navarre.

Ossibus et memoriœ P. Navarri cantabri clarissimi
Solerti in expugnandis urbibus arte
Consalvus Ferdinandus Ludovici filius
Magni Consalvi nepos
Ducem gallorum partes sequentem
Pio sepulturae munere honestavit.

 

Odet de Poix Seigneur de Lautrec Gouverneur Amiral de Guyenne Maréchal de France.

 

Années : 1515, 1516, 1517 Présentation Années : 1543, 1546, 1547

 

 

 

 

Ces textes, du domaine public, ont été transcrit en français moderne par mes soins,
et sont donc sous Copyright.
Ils peuvent cependant être utulisé librement dans un cadre pédagogique.


Haut de page

droits déposés
Dépôt de Copyright contre toute utilisation commerciale
des photographies, textes et/ou reproductions publiées sur ce site
Voir explications sur la page "Accueil"

Plan de site Recherches Liens e-mail