Accueil Présentation Contenu Galerie Répertoire Lieux Thèmes

Collet

Terme du Petit dictionnaire de l'habillement

 



Collet :  substantif masculin. Partie de l’habillement qui joint le cou, qui se met autour du cou. On le dit premièrement du haut d’un pourpoint qui entoure le cou. Un collet de chemise. Un collet de manteau, est un morceau de drap qui règne sur le manteau le long des épaules. Ce mot vient du Latin collare.
Collet, est aussi un ornement de linge qu’on met sur le collet du pourpoint pour la propreté.
À l’égard des hommes, on l’appelle rabat.
À l’égard des femmes, elles n’en portent plus, mais elles avaient ci-devant des collets montés qui étaient soutenus par des cartes, de l’empois, et du fil de fer. On appelle encore une vieille femme critique, un grand chaperon, un collet monté.
En ce sens on appelle Petit collet, un homme qui s’est mis dans la réforme, dans la dévotion, parce que les gens d’Église portent par modestie de petits collets, tandis que les gens du monde en portent de grands ornés de points et de dentelles.
Et quelquefois il se dit en mauvaise part des hypocrites qui affectent des manières modestes, et surtout de porter un petit collet.

(Dic. Furetière, 1690)

 

Collet : Partie d’un habillement, qui joint la cou, ou qui se met autour du cou. Un Collet de chemise, un Collet de manteau.
On appelle aussi Collet, ce qu'on nomme autrement Rabat, c’est-à-dire, un morceau de toile fine, coupé en forme de carré, que les Gens de Robe, et les Ecclésiastiques, portent autour du cou ; et qui outre la propreté, leur sert d’une espèce d’ornement.
Ce sont les Marchandes Lingères, qui sont à Paris, ou qui doivent y faire cette dernière sorte de Collets. Il y a cependant quantité d’ouvrières, qui ont la réputation d’être bonnes faiseuses, qui sans être Maîtresses de cette Communauté, se sont attiré presque tout ce négoce qui est assez considérable ; mais elles sont regardées comme Chambrelandes, et sont sujettes aux visites et saisies des Jurées.
Il y a plusieurs sortes d’ouvrages, marchandises, et étoffes, qui payent les droits à la Douane de Lyon et sous le nom de Collets, savoir :
Les Collets, gazes, coiffes, et crépelines, 36 sols la livre. d’ancienne taxation, et 5 sols de nouvelle réappréciation.
Les Collets de chemises manufacturés en Flandre, 10 sols la douzaine d'anciens droits, et encore 10 sols pour les nouveaux.
Les mêmes, manufacture de France, 5 sols la douzaine d'ancienne taxation, et a ?sols 6 deniers, pour la nouvelle.

In - Dictionnaire universel de commerce de Jacques Savary des Bruslons édition 1748

 

 

Retour à la liste des termes du Petit dictionnaire de l'habillement Le Petit dictionnaire de l'habillement


 

Le terme ci-dessus est l'un de ceux utilisé pour décrire, le cas échéant, le costume du personnage en illustration, provenant de l'ouvrage :
'Costumes français depuis Clovis jusqu'à nos jours', publié par A. Mifliez en 1855.

 

 

 

 

 

Haut de page

droits déposés
Dépôt de Copyright contre toute utilisation commerciale
des photographies, textes et/ou reproductions publiées sur ce site
Voir explications sur la page "Accueil"

Plan de site Recherches Liens e-mail