Accueil Présentation Contenu Galerie Répertoire Lieux Thèmes

Épitoge

Terme du Petit dictionnaire de l'habillement

 



Épitoge :  substantif féminin. C'était chez les Romains une espèce de manteau qu’on portait sur la robe. On le dit encore d’une partie du vêtement des Présidents à mortier, et de l’habit qu’un ecclésiastique met sur ses autres habits. (Dic. Furetière, 1690)


Épitoge :
1- Sorte de manteau des anciens Romains, qui se portait par-dessus la toge.
2- Sorte de chaperon que les présidents à mortier et le greffier en chef du parlement portaient dans les grandes cérémonies.  Il ne s'agissait [pour les présidents] que de prendre leurs grandes robes rouges avec leurs épitoges et leur mortier à la main, SAINT-SIMON, 343, 243
3- Sorte d'ornement que les professeurs des lycées portent sur la robe, attaché sur l'épaule, pendant devant et derrière, en soie jaune pour les professeurs des lettres, en soie rouge groseille pour les professeurs des sciences, et garni de un, deux ou trois rangs d'hermine, suivant les grades de bachelier, licencié ou docteur. Cet ornement se nomme aussi chausse.
(Le Littré)

 

Retour à la liste des termes du Petit dictionnaire de l'habillement Le Petit dictionnaire de l'habillement


 

Le terme ci-dessus est l'un de ceux utilisé pour décrire, le cas échéant, le costume du personnage en illustration, provenant de l'ouvrage :
'Costumes français depuis Clovis jusqu'à nos jours', publié par A. Mifliez en 1855.


Sans mention particulière, cette définition provient des notes de cet ouvrage.

 

 

 

 

Haut de page

droits déposés
Dépôt de Copyright contre toute utilisation commerciale
des photographies, textes et/ou reproductions publiées sur ce site
Voir explications sur la page "Accueil"

Plan de site Recherches Liens e-mail