Accueil Présentation Contenu Galerie Répertoire Lieux Thèmes

Le ou la Jacque

Terme du Petit dictionnaire de l'habillement

 

Jacque porté par un albalétrier - eproduction © Norbert PousseurJacquettes portées à la Bataille de Roosebeke - reproduction © Norbert PousseurJacque porté par Soldat du XIVe siècle - reproduction © Norbert Pousseur

 

Jacque : Espèce de justaucorps qui venait au moins jusqu’aux genoux, Nicot le définit un habillement de guerre. Ces jaques étaient bourrées entre les toiles ou l'étoffe dont ils étaient composés. Ils s’appelaient aussi hucque et gambessous ou gambeson

Jacque ou Jaquette : substantif féminin. Vieux  mot qui signifiait une petite casaque que les cavaliers portaient autrefois sur leurs armes et cuirasses. Elle était faite de coton ou de soie contrepointé entre deux étoffes légères. Elle s'appelait aussi haubert ou haubergeon  comme prouve Jean le Maire en ses illustrations des Gaules. Il s'en faisait aussi de drap d'or et d‘argent, d'où sont venues les jaquettes et grands pourpoints. Du Cange croit que ce nom pourrait venir de ces factieux qui ont paru autrefois sous le nom de jacquerie. (Dic. Furetière, 1690)

Le jaque était un justaucorps de peau de buffle ou de cerf. On le couvrait ordinairement de laisches, c’est-à-dire de minces lames ou plaques de fer superposées l’une sur l’autre comme des écailles de poisso

Jacque : Cet habillement de guerre, ainsi que nous l’avons déjà dit, était bourré entre les toiles et l’étoffe dont il était composé. Il était d’un cuir de cerf, doublé de vingt-cinq ou de trente toiles usées, et médiocrement déliées. Il y a des auteurs qui prétendent que ces jaques étaient à l’épreuve, et qu’on avait rarement vu des soldats tués dans cette armure.

Jacque de mailles. Armure faite de plusieurs petits anneaux attachés ensemble en forme de maille, qu'on portait sous les habits. Les poltrons qui se battaient en duel mettaient une jacque de maille sous leur pourpoint : ce qui obligea ceux qui se battaient sans supercherie de mettre pourpoint bas en se battant. Menage après Poncanus dérivé ce mot de l'Allemand jacb, d'où on a fait depuis jaquette. (Dic. Furetière, 1690)


Vers la page sur les albatriers Boucliers d'infanterie

Vers les cavaliers de la bataille de Roosebeke St Louis portant son bouclier

Vers la page sur les bouciers Boucliers d'infanterie

Retour à la liste des termes du Petit dictionnaire de l'habillement Le Petit dictionnaire de l'habillement


 

Le terme ci-dessus est l'un de ceux utilisé pour décrire, le cas échéant, le costume du personnage en illustration, provenant de l'ouvrage :
'Costumes français depuis Clovis jusqu'à nos jours', publié par A. Mifliez en 1855.


Sans mention particulière, cette définition provient des notes de cet ouvrage.

 

 

 

 

Haut de page

droits déposés
Dépôt de Copyright contre toute utilisation commerciale
des photographies, textes et/ou reproductions publiées sur ce site
Voir explications sur la page "Accueil"

Plan de site Recherches Liens e-mail