Accueil Présentation Contenu Galerie Répertoire Lieux Thèmes

Pierre Terrail, dit Le chevalier Bayard
1476 - 1524

Les costumes en France à travers les âges

Pierre Terrail de Bayard,  Gravure  reproduite puis restaurée par © Norbert Pousseur

Gravure et texte extrait de l'ouvrage 'Costumes français depuis Clovis jusqu'à nos jours', publié par A. Mifliez en 1835

 

Pierre du Terrail, chevalier Bayard, célèbre capitaine français, naquit en Dauphiné en 1476 Il suivit Charles VIII en Italie, fit des prodiges de valeur à la bataille de Fornoue, et commença dès lors cette haute réputation de vaillance, de courtoisie et d'humanité, qui lui valut plus tard le titre de chevalier sans peur et sans reproche.
Dans la nouvelle entreprise que fit Louis XII, Bayard contribua à la conquête du Milanais ; et telle était déjà l’estime dont il jouissait chez l'ennemi, qu'ayant été fait prisonnier, Ludovic Sforce le renvoya sans rançon avec ses équipages. Détaché dans le royaume de Naples, Bayard défendit seul, contre les Espagnols, le pont de Garigliano, et sauva l’armée française en retardant la marche de l'ennemi.
Intrépide comme Codes, loyal comme Régulus, continent comme Scipion, il réunit en sa personne ce qu'on admire séparément dans plusieurs héros de l'antiquité. A la bataille de Marignan il combattit à côté de François Ier, et c'est alors que ce roi voulut être fait chevalier de la main du héros français.
Bayard, toujours le dernier pour soutenir une retraite, fut blessé à celle de Romagnano. Placez-moi devant l'ennemi, dit-il aux soldats qui le relevaient sur le champ de bataille. Le connétable de Bourbon passa dans ce moment, et s'attendrit à la vue du noble guerrier expirant. « Ce n'est point moi qu'il faut plaindre, mais vous, qui combattez contre votre prince et votre patrie. » C'est ainsi que le chevalier sans peur et sans reproche termina sa carrière, à l'âge de quarante-huit ans, le 30 avril 1524.

Son costume : Bayard est représenté en costume militaire de l'époque. L'armure est en acier poli ; le tonnelet, qui n'est qu'une simple pièce d'étoffe, est laque-foncée. Le ceinturon est chamois et l'écharpe blanche. L'armure de cette figure est remarquable en ce qu'elle fait voir la manière dont était recouvert le bras qui combattait et celui qui portait le bouclier.


 

Dictionnaire de l'habillement      /        Liste  /   Présentation
Pierre Terrail de Bayard sur Wikipedia

 

 

Pour Zoom, Pierre Terrail de Bayard,  Gravure  reproduite puis restaurée par © Norbert Pousseur

Pour Zoom, Bayard,  gravure du Plutarque français, reproduite puis restaurée par © Norbert Pousseur


Cliquez sur chacune de ces gravures de Bayard
pour pouvoir les zoomer.

 

Pour Zoom,  Portait de Pierre Terrail de Bayard - Gravure  reproduite puis restaurée par © Norbert Pousseur


Bayard,  gravure du Plutarque français, reproduite puis restaurée par © Norbert Pousseur
Bayard, gravure issue d'un dessin de (Jules ?) Boilly,
publiée dans Le Plutarque français - Ed.Mennechet - 1836
Quasiment la même attitude, les deux artistes s'étant sans doute inspiré du mêm tableau...
Ce qui change ici est la présence du casque à plumet, attribut classique du Chevalier,
tel qu'on le voit aussi ci-dessous dans cette autre représentation du personnage.

Pierre Terrail de Bayard, personnage illustre du département de l'Isère - Gravure  reproduite puis restaurée par © Norbert Pousseur
Illustration de la carte de l'Isère
(1883 - Atlas Migéon - Vuillemin)

Portait de Pierre Terrail de Bayard - Gravure  reproduite puis restaurée par © Norbert Pousseur
Portrait de Bayard publié en 1820 dans
l'Histoire de Pierre Terrail de Guyard de Berville
On distingue bien ici les pièces du casque avec le bonnet intérieur qui protège du métal.

 

Si vous voulez toute la liste des B
cliquez ici

 

Haut de page

droits déposés
Dépôt de Copyright contre toute utilisation commerciale
des photographies, textes et/ou reproductions publiées sur ce site
Voir explications sur la page "Accueil"

Plan de site Recherches Liens e-mail