Accueil Présentation Contenu Galerie Répertoire Lieux Thèmes

 

Odet de Foix - Lautrec
maréchal de France
1485 - 1528

Odet de Foix, gravure reproduite puis restaurée numériquement par © Norbert Pousseur

Gravure de (?) et texte extrait de l'ouvrage 'Costumes français depuis Clovis jusqu'à nos jours', publié par A. Mifliez en 1835

 

Odet de Foix, plus connu sous le nom de Lautrec, maréchal de France et l'un des plus braves capitaines de son temps, suivit Louis XII dans son expédition d’Italie, et assista en 1507 à l’entrée solennelle de ce prince dans la ville de Gênes. Il combattit vaillamment à la bataille de Ravenne (1512), et s’étant jeté dans la mêlée avec son cousin Gaston de Foix, il y reçut tant de blessures qu’il fut laissé pour mort.
Il contribua beaucoup à la conquête du Milanais ; et le connétable de Bourbon s’étant démis de sa charge, François Ier nomma Lautrec son lieutenant-général en Italie. Il reprit ensuite Brescia, Vérone, et força les Impériaux à lever le siège de Parme en 1521. L’année suivante fut le terme de ses succès. Forcé par les Suisses qui menaçaient de se retirer, parce qu'ils n'étaient pas payés; il attaqua les Impériaux retranchés dans le château de la Bicoque, et la défaite qu’il éprouva força les Français à évacuer toute l’Italie.
Lautrec se hâta de se rendre auprès de François Ier, mais ce prince refusa de l’entendre et de recevoir ses excuses. Mme de Châteaubriand sut le remettre en grâce,et Lautrec fut nommé gouverneur de la Guyenne et chargé de mettre cette frontière à l’abri des attaques des Espagnols. Il n’eut que le temps de s’enfermer dans Bayonne (1523), qui fut aussitôt investie par terre et par mer; mais ses discours et son exemple déterminèrent les habitants à le seconder, et les Espagnols se retirèrent sans avoir même osé attaquer une place qu’ils espéraient enlever d’un coup de main.

Lautrec repassa en Italie en 1525, et il voulut détourner François Ier d’attaquer les Espagnols devant Pavie; ses conseils n'ayant pu prévaloir sur l’opinion du roi, ii combattit du moins à ses côtés, et y reçut une blessure. L’expérience lui avait appris combien facilement ce prince oubliait ses généraux éloignés, et ce fut malgré lui que Lautrec reçut en 1527 le commandement de l’armée en Italie. Il commença par s’assurer de Gênes, s’empara d’Alexandrie, et vint fondre à l’improviste sur Pavie, qu’il enleva et abandonna au pillage. Désirant venger l’affront que les Français avaient reçu devant cette ville, il ne voulut entrer dedans par les portes, mais par la brèche, tout à cheval, la faisant un peu aplanir pour manifester plus grand triomphe dominatif. Puis il marcha sur Naples; mais au lieu de presser le siège de cette ville, comme on le lui conseillait, il voulut la prendre par famine et se contenta d’en faire le blocus. Les privations de toute espèce qu’éprouvait l’armée, et la chaleur de la saison, ne tardèrent pas à développer une maladie contagieuse qui lui enleva ses meilleurs soldats. Lautrec tomba malade lui-même, et mourut le 16 août 1528.

 

Son costume : Le manteau est laque-foncé, bandé or avec des dessins noirs. Le pourpoint, entrouvert sur la poitrine, est blanc, ainsi que les trousses et le pantalon. Le vêtement qui couvre la poitrine est laque-jaune brodé de noir. Le chapeau est noir orné de trois boutons or. Il est à remarquer que ce chapeau est d’une teinte plus foncée clans la partie de derrière que dans celle de devant.

 

Charles II d'Amboise Liste  /   Présentation  

Dictionnaire de l'habillement 
Odet de Foix sur Wikipedia

 

 

Si vous voulez toute la liste des F
cliquez ici

 

 

Haut de page

droits déposés
Dépôt de Copyright contre toute utilisation commerciale
des photographies, textes et/ou reproductions publiées sur ce site
Voir explications sur la page "Accueil"

Plan de site Recherches Liens e-mail