Accueil Présentation Contenu Galerie Répertoire Lieux Thèmes

La régente Anne de France, dame de Beaujeu
1461 - 1522

Les costumes en France à travers les âges

Anne de France de Beaujeu, dessinée  par Lafesse - Gravure reproduite puis restaurée par © Norbert Pousseur

Gravure (de Lafesse) et texte extrait de l'ouvrage
'Costumes français depuis Clovis jusqu'à nos jours', publié par A. Mifliez en 1855

 

Anne de France, fille aînée de Louis XI et de Charlotte de Savoie, mariée à Pierre II, seigneur de Beaujeu, duc de Bourbon, fut choisie par son père, pour gouverner la France pendant la minorité de Charles VIII.
Ce monarque entrait dans sa quatorzième année, lorsqu’il parvint au trône, le 30 août 1483. Selon l’ordonnance de Charles V, il était majeur; mais cette majorité fictive ne diminuait pas la nécessité de confier les rênes de l’État à des mains plus fermes.

Louis XI aurait pu choisir entre les princes du sang; il préféra sa fille, et Anne de Beaujeu justifia cette confiance, en dissipant avec habileté les factions. Le duc d’Orléans, placé, par sa naissance, le plus près du trône après Charles VIII, ayant pris les armes pour réclamer, dans les affaires du gouvernement, la part qu’il croyait due à son rang, fut vaincu et fait prisonnier.
Anne de Beaujeu le retint captif pendant deux ans dans la grosse tour de Bourges, et refusa constamment sa liberté aux sollicitations des grands de l’État.

Plusieurs historiens prétendent que sa sévérité avait été moins excitée par le désir de venger l’autorité royale que par le dépit d’avoir témoigné au duc d’Orléans un amour qu’il avait méprisé. Il fut mis en liberté par Charles VIII, qui alla lui-même le tirer de prison, et qui n’eut jamais à se repentir de cet acte de confiance et de générosité.
Depuis cette époque, Anne perdit le crédit qu’elle avait à la cour, mais sans éprouver aucune violence. Lorsque le duc d’Orléans parvint au trône sous le nom de Louis XII, il se plut à combler de bienfaits celle qui l’avait persécuté, oubliant les mauvais traitements qu’il en avait reçus, pour ne se souvenir que des services qu’elle avait rendus à la France.
Elle mourut au château de Chantelle, en 1522, âgée d’environ soixante ans.

 

Son costume : Le costume d’Anne de France se compose de deux robes : la première, qui est violette et doublée de blanc avec des dessins or, couvre exactement la gorge, et laisse voir la seconde qui est d’un jaune tendre. Les manches sont larges et de la même couleur que la robe de dessous ; les parements sont blancs avec des dessins or ; les souliers sont également blancs. La coiffure est gracieuse ; elle se compose d’une coiffe blanche sur laquelle en est une autre noire ornée de perles blanches. Le fauteuil est jaune relevé de dessins or, et le coussin est laque foncée.

 

Dictionnaire de l'habillement      /        Costumes français
Anne de France sur Wikipedia

 

Cliquez sur cette gravure de Anne de France pour pouvoir l'agrandir en zoomant


Si vous voulez toute la liste des B
cliquez ici

 

 

Haut de page

droits déposés
Dépôt de Copyright contre toute utilisation commerciale
des photographies, textes et/ou reproductions publiées sur ce site
Voir explications sur la page "Accueil"

Plan de site Recherches Liens e-mail