Accueil Présentation Contenu Galerie Répertoire Lieux Thèmes

    In english : Version anglaise de cette page
 

Travaux ruraux

Anciens costumes traditionnels de Madère

 

Travaux ruraux à Madère vers 1820  - gravure reproduite et restaurée par © Norbert Pousseur
Madère -- ~1820 -Travaux ruraux

 

gravure et texte extrait de
History of Madeira - 1821 (de ma bibliothèque)
Madère était alors sous domination britanique
Traduction faite à partir de traduction automatique, retravaillée,
mais sans le texte en vers.(voir le texte en anglais)
Le paragraphe sur les coqtumes est de l'auteur du site


Occupations rurales

Le temps à Madère est généralement si beau, que les paysans sont rarement vus dans leur maison, lorsque leurs occupations leur permettent d'être en plein air.
La jeune femme, telle que représentée dans la gravure, pratique la filature à la quenouille, qui est généralement utilisée dans les pays chauds, car elle n'est pas confinée, comme le rouet, à une situation sédentaire, mais peut être exercée debout ou en marchant. Ainsi, elle est fréquemment utilisée par la bergère pendant qu'elle s'occupe de son troupeau, et n'est pas un objet rare dans les paysages des peintres italiens. La vieille femme semble enrouler le fil de la bobine en boules.
Le bananier, s'élevant derrière elle, pousse à Madère en grande abondance ; et la dinde, une figure qui semble animer l'image, a une certaine importance, cette volaille étant censée avoir un statut plus élevé dans cette île que dans toute autre partie du monde, en tant  qu’aliment luxueux  de table,  tandis que la saveur de sa chair est proportionnelle à la taille qu'elle acquiert.
La vieille femme doit être considérée comme ayant atteint un âge très avancé, représentée avec des lunettes, car les indigènes conservent généralement le bénéfice  de la vue jusqu'à la dernière période de la vie ; ce qui est d'autant plus extraordinaire qu'ils sont constamment exposés aux rayons éblouissants d'un soleil brûlant. Ils atteignent également généralement le terme de soixante-dix ou quatre-vingts ans, sans infirmités notables ; et il existe des exemples occasionnels d'un degré de longévité encore plus élevé.

Les costumes : La jeune fille porte un corser lacé.
La vieille dame porte la jupe rayée traditionnelle, à traits bleu et rouge.
Le port du cruxifix en collier, montre bien la tradition catholique ancrée dans toutes les populations européennes de l'époque.


Précédent : Présentation
Les costumes traditionnels Suite :Couple de paysans allant au marché

Cette gravure de personnages de Madère peut être agrandie par zoom,
l'original mesurant 17x22 cm

 

Haut de page

droits déposés
Dépôt de Copyright contre toute utilisation commerciale
des photographies, textes et/ou reproductions publiées sur ce site
Voir explications sur la page "Accueil"

Plan de site Recherches Liens e-mail