Accueil Présentation Contenu Galerie Répertoire Lieux Thèmes

Valentine de Milan, duchesse d’Orléans
1368 - 1408

Les costumes en France à travers les âges

Valentine de Milan, duchesse d'Orléans dessin de Léopold Massard - reproduction © Norbert Pousseur

Gravure (de Léopold Massard) et texte extrait de l'ouvrage 'Costumes français depuis Clovis jusqu'à nos jours', publié par A. Mifliez en 1855

 

Valentine de Milan, duchesse d’Orléans, fille du duc de Milan, Galéas Visconti, et d’Isabelle de France, épousa, en 1389, Louis, duc d’Orléans,
Louis Ier, duc d'Orléans dessiné par Léopold Massard - reproduction © Norbert Pousseur

frère de Charles VI, roi de France. Ce monarque étant tombé en démence, Valentine lui prodigua les soins les plus empressés. Elle charmait ses ennuis, calmait ses agitations ; il la nommait sa sœur chérie. Quelque chagrin que dussent lui causer les infidélités de son mari, Valentine ne l’en aimait pas moins avec tendresse.
Le duc d’Orléans, déterminé par les intrigues du parti bourguignon, éloigna sa femme de la cour. Elle y revint toutefois peu de temps après ; mais elle se trouvait à Château-Thierry, lorsqu’elle apprit la fin tragique de son époux. Elle se rendit alors à Paris, traversa cette ville, accompagnée d’une longue suite de femmes vêtues de deuil, et alla se jeter aux pieds du roi, en demandant vengeance. Charles VI le promit; mais la reine Isabeau sut éloigner de Paris Valentine, qui se retira à Blois auprès de ses enfants.
Les regrets de la mort de son époux réduisirent cette princesse à un désespoir auquel elle ne put survivre. Ayant assemblé ses enfants à son lit de mort, elle les exhorta à soutenir l’honneur de leur maison, et à poursuivre la vengeance du meurtre de leur père, puis elle expira, en 1408, à l’âge de 38 ans.
Les droits de Valentine sur le duché de Milan devinrent le motif des guerres entreprises, en Italie, par Louis XII et François 1er.


Le costume de cette princesse se compose d’une longue robe à manches serrées et d’un surcot d’hermine.

Surcot : On donnait ce nom à un vêtement qui se passait sur les épaules ; il était de la même largeur et par derrière et par devant, échancré sur les côtés, et retombait jusqu’au bas des hanches, où il s’attachait à un jupon qui était fort long. Les dames le portaient par-dessus une robe à manches, ornée d’une ceinture très riche ; elles l’enrichissaient et le variaient à l’infini. On cessa de le porter vers la fin du règne de Charles VII.

 

Dictionnaire de l'habillement      /        Costumes français
Article de Wikipedia


Si vous voulez toute la liste des V
cliquez ici

 

 

Haut de page

droits déposés
Dépôt de Copyright contre toute utilisation commerciale
des photographies, textes et/ou reproductions publiées sur ce site
Voir explications sur la page "Accueil"

Plan de site Recherches Liens e-mail